Accueil  |  Le Château

CHÂTEAU
GIGOGNAN

Photo vigne avec château Gigognan

À CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE...

Photo

Un Château incarné

Originaire de Saint-Aubin en Bourgogne, de son père Stéphane Hénin ingénieur agronome mondialement connu pour ses travaux sur l’argile, Jean-Francois Hénin a hérité de sa passion pour le vin en général et du mourvèdre en particulier. C’est en 2017 que ce génial entrepreneur à la carrière internationale devient l’heureux propriétaire de Gigognan. Rigoureux et ayant à cœur de faire les choses dans les règles de l’art, l’homme d’affaires s’est donné pour ambition de faire de cette propriété un des fleurons des appellations du Rhône méridional.

Investissant dans un outil technique performant au vue des préoccupations environnementales, ce père de quatre enfants a également su s’entourer d’une équipe talentueuse et dynamique autour de l'œnologue bourguignon Emmanuel Laurent à la Direction Générale et Christophe Censier à la Direction Commerciale.

photo deux personnes devant les fûts de vin
équipe Chateau Gigognan

L'équipe du Château Gigognan

stele

Une longue histoire qui commence dès l’Antiquité

C’est aux romains que l’on doit la coutume de désigner les nouveaux domaines par un adjectif tiré des noms des légionnaires à qui ces derniers avaient été attribués. C’est grâce à cette particularité historique qu’un soldat nommé Gigius devint un cultivateur de condition libre et donna son nom à cette exploitation. Quelques siècles plus tard, en 1178, on la retrouve mentionnée dans les titres sous le nom de Gigonius. Un cep de vigne très ancien et des fragments d’amphores découverts sur la propriété attestent que l’on cultivait la vigne et produisait du vin, ici, dès cette époque.

Par ailleurs les Romains, au temps de l’Empire, construisaient de petits temples le long des routes pour les besoins des voyageurs. C’est sur l’un d’entre eux que la Chapelle Saint-Martin fut érigée en 987. Par la suite ce prieuré fut transformé en Chateau. Au cours des XVIIème et XVIIIème siècle sa prospérité lui valu le titre de « village » ayant rang de commune c’est ainsi que d’une ancienne seigneurie spirituelle et temporelle le domaine devint un fief qui avec Châteauneuf-du-Pape et Bédarrides formaient une principauté puissante conduite par les archevêques d’Avignon. Il faudra attendre 1996 pour que Gigognan vive une nouvelle page de son histoire grâce à son rachat par un entrepreneur de la région.Château intégralement rénové, en 2012, une nouvelle équipe de professionnels et d’experts est mise en place, le vignoble connaît alors un renouveau sans précédent et fait l'objet d'investissements destinés à renforcer l'excellence des vins de la propriété.

photo champ de vigne

Histoire moderne

Mise en place dès 2017, l’homme d’affaire Jean-Francois Hénin acquiert le château de Gigognan dans le but de produire de grands vins certifiés bio sur des terroirs d'exception. Ce projet qu’il a mené sur plusieurs années s’est articulé autour d’un vaste programme de restructuration du vignoble assorti de la construction d’un nouveau chai high-tech respectant les normes environnementales auquel s’est ajouté un un peu plus tard l’achat de parcelles de vignes à la célèbre maison Jaboulet sur de fabuleux terroirs. La préservation de la biodiversité étant une des préoccupations majeures de Jean-Francois Hénin, le soin de la nature s’est naturellement inscrit dans la philosophie de la maison. Animée par le chef de culture Loïc Baillet et par l’œnologue-maître de chai Edouard Roques, l’ensemble de la nouvelle équipe technique intimement impliquée dans une démarche biologique allie désormais deux qualités contradictoires en apparence, l'ambition de permettre au terroir d'exprimer toutes les subtilités de son potentiel et l'humilité de l’accompagner le plus naturellement possible. Un défi réussi quant on goûte les différentes cuvées du Château Gigognan !
Dans un second temps, cette rénovation s’est assorti à la remise aux normes du château afin de pouvoir y accueillir des hôtes dans des conditions optimales de sécurité et de confort. Sous la houlette et dynamisme de Léonie Walle, l’activité œnotouristique se développe et fonctionne toute l’année !

Photo du château
Photo fontaine du château